© 2017 by Turningpoint - Appreciative Inquiry - 58 rue Pierre Charron - 75008 Paris - bernard.tollec@turningpoint-leadership.com

Quand la danse invite à la transformation

November 19, 2018

 

Une histoire pour une fois personnelle sur la transformation positive...

 

Durant la dernière conférence sur les « Organisations Positives », je représentais Turningpoint à Amsterdam. Deux jours passionnants avec des leaders et des consultants du monde entier qui se réunissaient pour la deuxième fois pour parler, apprendre, agir sur ce sujet « Positive Change ».

Aller à ce genre de conférence hyper interactive, c’est prendre le risque de vivre un déplacement par l’une ou l’autre des interventions : les keynote speakers, les nombreux ateliers qui sont organisés en parallèle durant ces deux jours, les conversations, les déjeuners ou les diners…

 

Un moment imprévu...

 

C’est à un moment imprévu que j’ai vécu une aventure qui pour la plupart d’entre vous vous paraîtra probablement anodine et pourtant qui me parle beaucoup et qui peut aussi donner des clés sur la transformation personnelle ou collective.

Après une journée intense, en fin de journée, notre facilitateur met de la musique et je vois quelques personnes se lever, certaines s’éloigner et deux personnes qui se mettent à danser. Pour comprendre le reste de cette histoire, je dois vous avouer une chose : je ne sais pas danser et je me sens profondément ridicule quand je tente quelques pas. A ce moment-là, se mélangèrent plusieurs sentiments : la peur d’être sollicité et de devoir dire non, la honte de devoir refuser, la tristesse de ne pas y aller etc… Encore un moment raté que je vais cristalliser pour le reste de la soirée ! Pourtant je commençais à battre la mesure avec mon pied, la musique étant très entrainante. Je ne fuyais pas, je reste là, je regarde les autres commencer à danser, je regarde leur joie de le faire et cela a tendance à accroître encore plus ma frustration et aussi une forme de colère vis-à-vis de moi-même de ne pas avoir l’audace d’y aller.

 

Une invitation à se mettre en mouvement...

 

Ma voisine, une consultante Néerlandaise, Dianne,  me fit la remarque -pointant mon pied - que quelque chose était déjà en mouvement ! Elle le fit avec humour et bienveillance - esquissant un grand sourire - et en ne me demandant rien de particulier. Sous cet encouragement qui n’en était pas forcément un, je commençais à me lever tranquillement et à ressentir la musique. Je me disais que ce n’était pas forcément si compliqué que cela.  Je me tournais vers elle et je l’invitais à danser. Elle me dit avec un grand sourire « je ne suis pas une super danseuse ». Cela me permit de lui dire que la danse n’était pas non plus mon plus grand talent et de plus une source de stress quand il s’agit d’y aller ! Je me demandais d’ailleurs si ce n’était pas aussi son cas et c’était une façon pour elle de solliciter sa propre audace.  Pour celles et ceux pour qui la danse est naturelle et une source de joie et d’énergie, cela pourrait leur sembler ridicule : je les invite donc à se connecter à une de leur plus grande source de stress et vous comprendrez probablement mieux cette histoire ! Parler devant 500 personnes est pour moi une joie et une source de forte énergie, danser est une source de grand stress !

Nous avons finalement mis nos deux aspirations ensemble, nos deux compétences limitées ensemble et nous avons passé un excellent moment où nous avons été dans un « test and learn » ou mieux « test and enjoy » !

 

 

Quelles questions pour les transformations auxquelles nous sommes invités ?

 

En réfléchissant à ce qui s’était passé ce soir-là, je me suis demandé ce que cela pouvait susciter comme questions plus générales sur le changement, la transformation pour moi-même et aussi pour les personnes que je suis amenées à accompagner. En voici quelques-unes, vous pourrez probablement en trouver d’autres. 

  1. Quelles sont les challenges qui nous font peur dans nos organisations ou dans nos vies ? Des challenges que nous aimerions dépasser, qui nous font à la fois envie et qui nous paralysent ?

  2. Prenant ces challenges en considération, qu’est ce qui est déjà en mouvement, qu’avez-vous déjà entrepris et sur quoi vous pouvez déjà vous appuyer pour avancer ? Que pouvez vous remarquez qui a déjà commencé ?

  3. Quand a été la dernière fois où vous vous êtes lancé(e) dans un challenge similaire ou dans un challenge qui vous semblait difficile et que vous avez finalement réussi ? Quelles ont été les raisons qui vous ont permis d’y aller ? Vos facteurs clés de succès ? Vos talents ? Qu’est-ce que ces succès vous donnent ils comme clé pour votre challenge actuel ?

  4. Qu’est-ce qui vous donne envie dans ce challenge ? Quelle joie ou profonde satisfaction vous pourriez en tirer une fois que vous aurez vraiment commencé à y aller complètement ?  Comment pourriez-vous formuler votre challenge afin qu’il vous fasse envie, vous donne de l’énergie, l’envie d’y aller ?

  5. Qui sont les personnes qui dans votre entourage peuvent coopérer avec vous et qui pourraient partager le même intérêt pour le challenge qui est le vôtre ?  Peut être d’ailleurs partagent ils le même challenge dans leur vie !

  6. Qui sont les personnes avec qui vous pouvez coopérer et qui tour à tour peuvent vous challenger ou que vous pouvez challenger ?

  7. Quels sont les talents que vous pourriez marier pour vous aider à atteindre vos challenges respectifs ?

De la musique, quelques pas de danse et quelques enseignements utiles pour se mettre en mouvement !

Voilà une expérience que je ne serai pas prêt d’oublier ! Merci Dianne !

 

 

 

 

Share on Facebook